Hollywood à Shanghai. L’épopée des studios Lianhua (1930-1948). La promotion des films

Piété filiale, Lianhua huabao, 1er janvier 1935, 5.1

L’Ame de la nation, Shenbao, 3 mai 1935, annonçant la projection du film en ouverture de la quatrième assemblée générale de l’Association nationale du cinéma éducatif à Hangzhou

Les Petits Anges (Shenbao, 1er aout 1935)

SB01935.08.01 Xiaotianshi

Pour fêter l’année de l’enfance, ce mois-ci dans tout le pays : un film avec de la musique, des chants et des danses, des enfants, des principes moraux. Le scénario lauréat du concours d’éducation du Jiangsu offert à notre compagnie pour en faire un film. La compagnie l’offre à son tour aux parents des enfants de tout le pays. Wang Renmei et Ge Zuozhi chantent ensemble La Chanson des oies sauvages. « Qui s’approche du vermillon devient rouge, qui s’approche du noir devient noir » Formons les enfants encore faibles, élevons les futurs maîtres du pays: emmener vos enfants voir Les Petits Anges est le devoir de tout père de famille. Le scénario lauréat du concours d’éducation organisé par le gouvernement provincial du Jiangsu a été offert à cette compagnie pour en faire un film. Ce film fait les louanges de l’éducation familiale, il insiste sur l’importance du sens du devoir et de la vertu chez les enfants. Afin d’aiguiser la curiosité des petits spectateurs, des concours de prose scolaire seront organisés ; les enfants de tout le pays, de la primaire au collège, sont invités à y participer; les essais seront évalués par le comité d’éducation du Jiangsu, les lauréats recevront des prix (offerts par toutes les entreprises de ce pays).

 

LHHB 6.7 p13 XiaoTianshi

Lianhua huabao, 1er octobre 1935, 6.7, p. 13 : les prix reçus par Les Petits Anges

 

Femmes Nouvelles au Central, Shenbao, 15 mars 1935

Un gentilhomme sans honte, Lianhua huabao, 1er mai 1935, 5. 9

PH2 Lianhua HB v6n10 LiliLHHB 6.12 Da ziran qu

Retour à la nature, Lianhua huabao, 16 novembre 1935, 6.10 et 16 déc. 1935, 6.12

Bain de sang sur la montagne aux loups : « La victoire finale sera la nôtre », Lianhua huabao, 20 novembre 1936, 8.2

 Une héroïne dans une cité assiégée : « Supporter l’outrage et se venger », Lianhua huabao, 15 décembre 1936, 8.3

LHHB 8.4

Lianhua huabao, 1er janvier 1937, 8.4, p. 13 : La Symphonie de la Lianhua : « Nous marchons en éclaireurs, ouvrant la voie »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Recherches sur l'histoire du cinéma chinois