Séminaire d’histoire culturelle du cinéma: programme de l’année 2017-2018

SEMINAIRE « HISTOIRE CULTURELLE DU CINEMA » Programme 2017-2018

« Transmettre le cinéma »

Le séminaire « Histoire culturelle du cinéma » inaugure cette année un nouveau thème de réflexion, centré sur la transmission et sur les dispositifs de médiations du cinéma, de la salle de classe à la salle de cinéma, du studio au spectateur : transmission d’un métier ou d’un art, lorsqu’il s’agit d’enseigner – de façon pratique ou théorique – le cinéma ; transmission de méthodes d’analyse, d’interprétation et d’appréciation des films par le biais de la critique et l’information cinématographique ; transmission du film lui-même par ses dispositifs d’accompagnement (traduction, boniment…) ; transmission aussi de valeurs lorsque le cinéma devient l’objet d’un enseignement mis au cœur de l’activité et du discours militant. La question de la transmission et de l’enseignement du cinéma se déclinera donc cette année, au fil des interventions, selon ces objets divers qui mettent en lumière autant de modalités d’appropriation et, in fine, d’existence sociale du cinéma.

Horaires : le jeudi de 18 h à 20 h
Lieu : Institut national d’histoire de l’art (INHA) – Galerie Colbert
2 rue Vivienne ou 6 rue des Petits-Champs, Paris 2e – Métro : Bourse, Pyramides ou Palais-Royal Salle : René Jullian (1er étage)

16 novembre 2017 : C. Gauthier, M. Juan, A. Kerlan, M. Leventopoulos, D. Vezyroglou Séance introductive

7 décembre : Léo Souillès (université de Lorraine)
De la salle de classe à la salle de cinéma : la constitution d’une politique d' »éducation à l’image » en France

21 décembre : Jean-François Cornu (chercheur indépendant et traducteur professionnel) La traduction, forme essentielle de transmission du cinéma : une perspective historique

18 janvier 2018 : Laurent Husson (Paris 3)
Une renaissance de l’édition de cinéma : l’émergence des collections spécialisées en France (1945-1952)

1er février : Xu Feng (École d’art dramatique de Pékin)
Rupture cinématographique et transition culturelle dans la Chine post-maoïste (1980-1990) : comment les cinéastes de la « cinquième génération » ont démarré leur création.

15 février : Roxane Hamery (Rennes 2)
Le Comité français du cinéma pour la jeunesse : voir, faire et penser le cinéma autrement

15 mars : Richard Copans (producteur et réalisateur)
L’IDHEC en 1968 : révolte ou révolution pédagogique ?
En partenariat avec la Femis, exceptionnellement à la Femis, 6 rue Francoeur, 75018 Paris (salle précisée ultérieurement)

29 mars : Anaïs Ducardonnet (Paris 1), Hélène Fleckinger (Paris 8), Mélisande Leventopoulos (Paris 8), Marie- Charlotte Téchené (Paris 1) et Dimitri Vezyroglou (Paris 1)
Le cinéma dans l’enseignement supérieur français : autour d’un prochain colloque

12 avril : Valérie Pozner (UMR Thalim) et Alexandre Sumpf (Strasbourg)
Les pratiques d’accompagnement du film en Russie/Union soviétique (années 1910-années 1960)

17 mai : Gabrielle Chomentowski (IEP Paris)
Partir pour devenir cinéaste : le cas des cinéastes africains et arabes en Union soviétique (fin des années 1950-fin des années 1980)

Téléchargez le programme ici


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *