Séminaire histoire des cinemas chinois

En cette rentrée 2019, nous inaugurons à l’EHESS, Flora Lichaa et moi-même un nouveau séminaire de recherche : Histoire des cinémas chinois.

Ce séminaire a pour objet d’étude les cinématographies chinoises (Chine continentale, Taiwan, Hong Kong), passées et présentes. La circulation des formes et genres cinématographiques à l’intérieur de l’espace asiatique ou entre celui-ci et le reste du monde sera en outre être prise en compte. L’approche est une approche d’histoire culturelle qui emprunte à l’histoire de l’art l’analyse des productions artistiques comme « œuvre » et « document ». Le cinéma est envisagé comme un « fait social total », si bien que les questions sociales, politiques, industrielles, économiques sont traitées aux côtés des questions de représentation et des problématiques artistiques et esthétiques. D’autres méthodologies seront cependant examinées, ce séminaire ayant aussi pour objectif de présenter l’état de la recherche sur le sujet. La connaissance du chinois n’est pas obligatoire mais elle est appréciée.

JOUR ET LIEU:

Mardi de 10 h à 13 h, EHESS (54 bd Raspail 75006 Paris), salle A05_51. Les 15 octobre, 19 novembre, 17 décembre 2019, 21 janvier, 4 février, 17 mars, 21 avril, 19 mai et 16 juin 2020.

Programme des séances 2019-2020:

15 octobre : séance introductive

19 novembre : Anne Kerlan : Comment faire de l’histoire culturelle du cinéma avec le cinéma chinois ? Recherches sur la compagnie cinématographique Lianhua (fondée en 1930).

17 décembre 2019 : Anne Kerlan : Enquête sur l’histoire d’une star de cinéma : Ruan Lingyu (1910-1935).

21 janvier : Flora Lichaa : Les festivals indépendants de cinéma chinois : confronter la théorie avec le terrain.

4 février : Flora Lichaa : L’esthétique du trauma He Fengming et Les âmes mortes de Wang Bing.

17 mars : Frédéric Monvoisin (Université Paris 3) : Petite histoire géopolitique du cinéma de Hongkong.

21 avril : Wafa Ghermani (Cinémathèque française) : Le cinéma taïwanais est-il un cinéma chinois ?

19 mai : Vanessa Frangville (Université libre de Bruxelles) : Le cinéma tibétain produit en RPC : un cinéma transnational et (post-)colonial.

16 juin : séance de restitution des travaux avec les étudiants inscrits.

Pour toute information complémentaire c’est ici

Télécharger le programme


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.